Menu Société

Fermer Société

Fermer Congrès

Fermer Presse

Fermer FMC

Fermer Revues

Fermer Liens

Fermer Grand Public

Fermer U.I.M.E.

Fermer Partenaires

Infos du Jour

  Cher(e) collègue et ami(e),

 

C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous annonçons le

16ème Congrès de la SAME

le 23-24 novembre 2017

Calendrier Congrès
Connexion...
 Liste des membres Membres : 295

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8

Total visites Total visites: 0  
Recherche



news.gifNews

Les autorités sanitaires ont pris la décision de suspendre l'activité de trois centres de greffe capillaire à Lyon, Nantes et Bordeaux, à la suite d'un cas de septicémie dépisté dans une "clinique" lyonnaise.

Ce cas d'infection a provoqué un véritable chambardement dans le monde de ces centres esthétiques, utilisant souvent le nom de "clinique" bien qu'ils soient répertoriés comme cabinets médicaux de ville. Les inspections d'hygiène se sont multipliées, et la suspension de l'activité de microgreffe a été ordonnée à Rennes dans le XVIIe arrondissement de Paris.

Si ces centres ne faisaient jusqu'à présent pas l'objet d'une surveillance particulière, Joël May, directeur de la Ddass du Rhône affirme que «les médecins qui y ont exercé ne pouvaient pas ne pas voir que les conditions d'hygiène n'étaient pas conformes».

Les patients concernés n'étant pas répertoriés par l'Assurance-maladie, un numéro vert a été mis en place : 0 800 880 700

^ Haut ^